L'esprit du forum :






La démocratie selon le maire de Port St Louis, ou le vrai visage du parti communiste local

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La démocratie selon le maire de Port St Louis, ou le vrai visage du parti communiste local

Message  citoyendepsl le Mar 6 Juil - 14:14

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt l’extrait du comité syndical du 30 avril 2010 et je trouve que votre lecture est fausse. Cette augmentation concerne la part de la Taxe du SAN et non pas l’impact de la délégation de service publique décrochée par la SEERC. Cette augmentation de la taxe du SAN s’inscrit dans la logique de l’harmonisation des taxes/ eau et l’assainissement qur les six villes de notre territoire.

Pour la DSP qui a aeu pour traduction l’augmentation significative et inadmissible du prix de l’au et de l’assainissement, j'ai pu la contenu sur Intenet dont voici quelques extraits où on peut lire que le marché de la DSP a été lancé au 28.01.2008 et que la part de l’investissement qui revient au délégataire et donc aux usagers est de 65 %
Le marché a été lancée le 28.01.2008 et le cahier des charges de ce marché fixé validé par l'ancienne municipalité.

vous pouvez consulter la totalité de ce à l’adresse suivant :

http://www.klekoon.com/JOCE/joue-appel-offre-delegation-service-public-sous-forme-concession-pour-construction-1025215.htm


TX: CONCESSION DE TRAVAUX PUBLICS


SECTION I: POUVOIR ADJUDICATEUR

I.1) NOM, ADRESSES ET POINT(S) DE CONTACT: S.A.N. Ouest Provence, chemin du Rouquier - BP 10647, à l'attention de M. le Président, F-13808 Istres Cedex. Tél. 04 42 11 16 16. Fax 04 42 55 42 69.
Adresse(s) internet:
Adresse générale du pouvoir adjudicateur: http://www.ouestprovence.fr.
Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues: SAN Ouest Provence, chemin du Rouquier - BP 10647, Contact:
Direction commande publique, 13808 Istres Cedex. Tél. 04 42 11 16 47.
E-mail: commande-publique@ouestprovence.fr. Fax 04 42 55 16 27.
Adresse auprès de laquelle les documents peuvent être obtenus: Point(s) de contact susmentionné(s).
Adresse à laquelle les candidatures doivent être envoyées: SAN Ouest Provence, chemin du Rouquier - BP 10647, à l'attention de M. le Président, 13808 Istres.
I.2) TYPE DE POUVOIR ADJUDICATEUR ET ACTIVITÉ(S) PRINCIPALE(S): Autre. Environnement.
Autre: eau et assainissement.


SECTION II: OBJET DU CONTRAT DE CONCESSION

II.1) DESCRIPTION DE LA CONCESSION
II.1.1) Intitulé attribué au contrat de concession par le pouvoir adjudicateur: Délégation de service public sous la forme d'une concession pour la construction et l'exploitation du système épuratoire de la commune de Port saint Louis du Rhône.

SECTION II: OBJET DU CONTRAT DE CONCESSION

II.1) DESCRIPTION DE LA CONCESSION
II.1.1) Intitulé attribué au contrat de concession par le pouvoir adjudicateur: Délégation de service public sous la forme d'une concession pour la construction et l'exploitation du système épuratoire de la commune de Port saint Louis du Rhône.
II.1.2) Type de contrat de concession et lieu d'exécution des travaux:
Exécution, par quelque moyen que ce soit, d'un ouvrage répondant aux besoins précisés par le pouvoir adjudicateur Code NUTS: FR824.
Lieu principal d'exécution des travaux: Port Saint Louis du Rhône.
II.1.3) Description succincte du contrat de concession: La présente consultation a pour objet de déléguer le service public pour la construction et l'exploitation du système épuratoire de la commune de Port Saint Louis du Rhône.
L'opération concerne:
La création d'une station d'épuration pour une capacité à terme de 24 000eh, située dans la zone d'activité de Malebarge.
La création des réseaux de transfert des effluents vers le site de traitement.
La création du réseau de rejet des eaux traitées dans le Rhône.

Le contrat comprend 2 tranches:
En tranche ferme, réalisation du système épuratoire pour une capacité de 16 000 EH extensible à 24 000 EH.
En tranche conditionnelle, extension du système épuratoire à 24 000 EH.
La durée du contrat est de 20 ans.
La présente consultation a pour finalité de désigner un délégataire, dans le respect des conditions de mise en concurrence prévues par les articles L. 1411-1 et suivants du Code général des collectivités territoriales ainsi que R 1411-1 et suivants du même Code.

Dans ce cadre, le délégataire aura pour missions: le financement, la conception, la réalisation et l'exploitation du service d'épuration des eaux usées y compris l'élimination des boues de la commune de Port saint Louis du Rhône. Sa rémunération sera susbtantiellement assurée par les résultats de l'exploitation.
II.1.4) Vocabulaire commun pour les marchés publics (CPV): 90111000, 45232420, 45232400, 45232423, 45252140.
II.2) QUANTITÉ OU ÉTENDUE DU CONTRAT DE CONCESSION
II.2.1) Quantité ou étendue globale: Actuellement les eaux usées sont rejetées sans traitement au Rhône.
La station d'épuration à construire est de type biologique et doit permettre de traiter la pollution carbonée (Dbo5 = 25mg/l, dco = 125 mg/l, mes = 30 mg/l). L'installation est également prévue pour accepter et traiter les matières de vidange (390 assainissement non collectifs recensés en 2006 sur la commune) et les graisses de restauration. Les effluents sont à dominantes domestiques mais comprennent aussi des effluents industriels notamment issus de conserveries de produits de la mer. L'une de ces conserveries représente près de 3750eh. Le site retenu pour le traitement dans la ZA de Malebarge est en zone inondable.

Le linéaire de réseau à construire (transfert des effluents vers la station et des eaux traitées vers le Rhône) est d'environ 5 km. Il comprend des postes de refoulement et des traversées de voies SNCF ou du Canal de Port Saint Louis.

Le Délégataire assure à ses risques et périls le financement de la conception, de la construction, de l'exploitation et de l'entretien des ouvrages. Sa rémunération sera substantiellement assurée par des résultats d'exploitation. A titre d'information, le service comptait en 2006, 3604 abonnés à l'assainissement pour un volume assujetti de 501 359 m³ d'eau potable.

Le financement de la part non subventionnée, à assurer par le délégataire, est d'environ 65 % du coût global de l'investissement estimé dans le Schéma Directeur d'assainissement à 6 000 000 euros (H.T.)

SECTION VI: RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

VI.1) LE CONTRAT S'INSCRIT DANS UN PROJET/PROGRAMME FINANCÉ PAR DES FONDS COMMUNAUTAIRES: Non.
VI.2) INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES: Les dossiers seront envoyés gratuitement aux candidats retenus par la commission de Délégation de Service Public. Les variantes sont autorisées notamment sur la durée de la concession.
Date prévisionnelle d'envoi des DCE aux candidats sélectionnés: mars 2008.
Date prévisionnelle de démarrage des prestations: octobre 2008. Les groupements momentanés d'entreprises sont autorisés et pourront prendre la forme de groupements conjoints ou solidaires. En cas de groupement d'entreprises, la composition du groupement ne peut être modifiée entre la remise des candidatures et la remise des offres. En cas de groupements conjoints, le mandataire sera solidaire. Le type de groupement souhaité par le Maître d'ouvrage est un groupement conjoint avec mandataire solidaire. Possibilité de présenter plusieurs offres en agissant à la fois en qualité de candidats individuels et de membres d'un ou de plusieurs groupements: non. Remise des candidatures: Remise par voie papier: les candidats transmettent leur candidature sous pli cacheté qui portera la mention suivante: Candidature pour la délégation de service public sous la forme d'une concession pour la construction et l'exploitation du système épuratoire de la commune de Port Saint Louis du Rhône- ne pas ouvrir.

Les dossiers qui seraient remis ou dont l'avis de réception serait délivré après la date et l'heure limite fixées ci-avant ainsi que ceux remis sous enveloppe non cachetée, ne seront pas retenus. Ils seront renvoyés à leurs auteurs. Afin d'améliorer la lecture et l'analyse du dossier, il est conseillé aux candidats de relier et de présenter le dossier en respectant l'ordre des pièces. Les renseignements d'ordre technique peuvent être obtenus à l'adresse suivante sur demande écrite (courrier ou télécopie) et recevront une réponse sous la même forme.
SAN Ouest Provence, Direction Générale des Services Techniques, M.Yamine Kehiha, chemin du Rouquier, BP 10647, F-13808 Istres Cedex. Tél:
04 42 11 16 74, fax: 04 42 55 42 69, ykehiha@ouestprovence.fr.
VI.3) PROCÉDURES DE RECOURS
VI.3.1) Instance chargée des procédures de recours: Tribunal administratif de Marseille, 22-24, rue Breteuil, 13006 Marseille. E-mail:
greffe.ta-marseille@juradm.fr. Tél. 04 91 13 48 13. URL:
http://www.ta-marseille.juradm.fr. Fax 04 91 81 13 87.
VI.3.3) Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus sur l'introduction des recours: Tribunal administratif de Marseille, 13006 Marseille. E-mail: greffe.ta-marseille@juradm.fr. Tél. 04 91 13 48 13. Fax 04 91 81 13 87.
VI.4) DATE D'ENVOI DU PRÉSENT AVIS: 29.1.2008.


citoyendepsl

Messages : 4
Date d'inscription : 09/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie selon le maire de Port St Louis, ou le vrai visage du parti communiste local

Message  hermod le Mar 6 Juil - 20:49

J'ai récupéré l'extrait de l'info avec l'interview du maire sur France bleu Provence et crée un compte dailymotion pour le diffuser sur le forum. Désolé pour la qualité qui n'est pas au rendez-vous mais cela reste audible. Par contre je n'ai pas pu trouver les interventions téléphoniques des auditeurs, dommage.


Pour répondre à citoyendepsl, l'augmentation (même si elle concerne la surtaxe) à quand même été voté par le maire et ses adjoints, et ce, pour psl ! De même que c'est bien le maire qui dit ne pas pouvoir respecté ses engagements de campagne et renouvelle la concession à la seerc jusqu'en 2028, étrange contradiction. La date de limite d'offre est fixé au 17 mars 2008, charge au nouveau maire, m. Charrier de dénoncer les offres proposées et de relancer un nouvel appel. Personne à cette époque n'a d'ailleurs trouvé bon d'en faire la moindre publicité...

Il est quand même paradoxal que sous couvert d'harmonisation (ce que ne dit pas le document sur le prix de l'eau), Port St Louis se retrouve à chaque fois lésé et subit de fortes augmentations des tarifs. Ce prétexte d'harmonisation par Ouest Provence, qui commence a nous coûter cher malgré une soi-disant volonté de mutualisation des moyens (qui devrait faire baisser les coûts...), s'était déjà fait lourdement ressentir avec l'uniformisation des prix du cinéma, ces prix aujourd'hui étant les même à psl et à Istres (et plus chers bien sur) alors que les équipements sont tout à fait différents (allez comprendre !).
Les port St louisiens auraient aimé à ce compte là une harmonisation de tous les tarifs de Ouest Provence, l'eau y compris (et pourquoi pas la fiscalité), mais il faut croire que nous sommes et serons encore les dindons de la farce !
avatar
hermod

Messages : 438
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie selon le maire de Port St Louis, ou le vrai visage du parti communiste local

Message  Y le Mer 7 Juil - 11:12

Il y a une chose que je n’arrive pas vraiment à comprendre depuis le début de la privation ; l’eau est bien celle de la Pissarotte ? Ci c’est le cas, elle est pratiquement potable au départ et donnée par « la mère nature » donc gratuite, la Ste des eaux ne l’achète pas, ce n’est pas une eau qu’ils vont tirer, avec des moyens sophistiqués, du Rhône ou de je ne sais ou à des kilomètres, impropre à la consommation et qu’ils vont devoir sur traiter pour la rendre consommable ? C’est toujours les mêmes pompes qu’il y a là-bas depuis des années. Je comprends la station d’épuration pour l’eau à rejeter, mais notre eau, qu’est ce qui justifie son prix facturé au départ, mis à part les frais annexes ou d’entretien ? Ils nous vendent quelque chose qu’ils n’achètent pas ? Question
avatar
Y

Messages : 216
Date d'inscription : 13/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie selon le maire de Port St Louis, ou le vrai visage du parti communiste local

Message  hermod le Ven 9 Juil - 9:02

En fait les société payent une redevance au propriétaire du lieu de captage des eaux. Après s'ajoute le traitement de l'eau, les frais d'analyse quotidienne de contrôle de la qualité de l'eau, l'entretien des réseaux et maintenant le traitement avant rejet dans la mer (qui est incomplet d'ailleurs, notamment pour les germes fécaux, bon appétit !).
Ce qui est souvent le cas dans notre république devenue bananière, c'est le gonflement des travaux pour toutes ces infrastructures, on annonce au citoyen x millions d'euros de devis, et après on se retrouve avec une facture deux fois plus élevée, et nos élus jouent les étonnés lorsqu'il faut s'expliquer devant les électeurs.

Si l'eau doit être facturé au juste prix, elle ne doit pas être gratuite pour autant, cela favoriserait le gaspillage souvent idiot (comme laver plusieurs fois sa voiture par mois qui consomme 200 litres à chaque fois !) d'une ressource précieuse, et quand on connait l'autodiscipline de nos concitoyens au niveau écologique...
avatar
hermod

Messages : 438
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie selon le maire de Port St Louis, ou le vrai visage du parti communiste local

Message  tareum.entong le Ven 30 Juil - 20:41

De même que c'est bien le maire qui dit ne pas pouvoir respecté ses engagements de campagne et renouvelle la seerc jusqu'en 2028, étrange contradiction.

Tiens ??? Ou sont donc passés les 2 avocats Parisiens(pouahh!!) que Mr Charrier devait lacher devant le tribunal LE JOUR MEME DE SON ELECTION pour assigner la SEERC a nous payer la station d'épuration qu'elle nous devait ???
Et pourquoi Mr Caizergues ne vient jamais nous expliquer ce "détail" facheux plus explicitement , hein, hein ????
Kif kif bourricot, heckel et Jeckel, Boule et Bill, Tom et Jerry.... bonnet blanc et blanc bonnet...
pffffff....
avatar
tareum.entong

Messages : 43
Date d'inscription : 13/10/2008
Localisation : Sur la Terre

Revenir en haut Aller en bas

la démocratie selon le maire de port saint louis ou le vrai visage du parti communiste local

Message  mifre12 le Sam 31 Juil - 6:56

pendant la campagne, Charrier s'est servi de l'eau pour embrouiller les Saint louisiens, surtout les Porellistes !
rappelons que la remunicipalisation de l'eau a été un sujet national pour la campagne des municipales au niveau national et non pas un sujet propre à PSL !!!
là où le bât blesse c'est qu'il savait pertinemment qu'il n'y changerait rien, et oui, il a sciemment menti !!!
croyez-vous sincèrement, que si il y avait eu matière à changer les choses avec la SEERC, avec toutes les interventions de Porelli devant les tribunaux, cela n'aurait pas été fait ?
le vrai problème, c'est que Porelli s'est servi de la crédulité des Saint-louisiens sur ce dossier (en vain) et que Charrier en a fait de même !
il faut aussi observer que le sujet de l'eau et sa remunicipalisation a été le cheval de bataille dans la campagne des municipales, et ce, à l'échelon national ! ce n'est pas un sujet propre à notre ville !!!
Charrier n'a fait que régurgiter la leçon apprise par coeur auprès du PCF !!!
quant à la station d'épuration, le fait qu'on l'ait payé depuis 20 ans n'est que pure invention de Porelli déjà pendant sa campagne de 1995 !
la loi dit qu'il est interdit de faire payer un service qui n'existe pas !
alors croyez-vous que les tribunaux n'auraient pas donner raison à Porelli si cela avait été le cas ????
quant à Caizergues que voulez-vous qu'il vous dise à ce sujet ?
la plupart des saint-louisiens ne croyent que ce qu'ils ont envie de croire même devant des arguments indiscutables, alors il est difficile, aujourd'hui, de détromper des gens qui ont cru pendant 20 ans les propos du "dieu" Porelli !

la vérité vous l'avait dite, charrier voulait tout remunicipaler et au lieu de ça, il donne contrat à la SEERC pour les travaux et la gestion de la station d'épuration !!!
qu'invoque-t-il comme arguments pour se dédouaner : qu'il a été trompé !
belle preuve de capacité à gérer les affaires de la ville !

et pour le reste :
cadeau à l'association des mulsumans,
cadeau au promoteur,
augmentation des impôts,
augmentation de l'eau,
augmentation de la Taxe Locale d'Equipement,
augmentation de l'enlèvement des ordures ménagères,
augmentation des places de parking non réalisées par les particuliers, arrivée massive de "cas sociaux",
achat d'appartements aux promoteurs,
donation de nos terrains de chasse,
abandon de nos cabanoniers, etc... !!!

il a été trompé aussi pour tout cà ?????

NON!! NOUS AVONS A FAIRE A DES INCAPABLES !!! C'EST TOUT !!!!

mifre12

Messages : 288
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie selon le maire de Port St Louis, ou le vrai visage du parti communiste local

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum